Amélioration du potentiel pollinisateur des abeilles (API)
Pourquoi ?

Cette opération de changement des pratiques apicoles vise à améliorer le potentiel pollinisateur des abeilles domestiques afin de mieux mettre cette activité au service de la biodiversité. L’apiculture est caractérisée par une transhumance saisonnière des ruches et ce sur plusieurs emplacements suivant des floraisons successives (par exemple : Colza-Acacia-Féverole/Tilleul/Châtaignier-Lavandes/Tournesol).

La pratique de la transhumance par un apiculteur professionnel répond à plusieurs objectifs :

  • offrir une ressource alimentaire toute l’année, alors qu’elle ne serait pas ou moins disponible si les ruches restaient sur un seul site toute l’année ;
  • proposer une gamme diversifiée de miel aux consommateurs ;
  • produire éventuellement un miel sous signe de qualité (Biologique, IGP, AOP, Label rouge) ;

Pour chacun de ces lieux, l’apiculteur recherche un emplacement pour positionner les ruches afin que les colonies d’abeilles mellifères puissent exploiter la ressource présente dans le territoire, dans son aire de butinage.

Pour qui ?

L’aide est accessible aux personnes physiques ou morales exerçant une activité agricole.

Pour quelles actions ?

Ce type d’opération consiste à maintenir sur l’exploitation un nombre de colonies d’abeilles (ruches), à faire évoluer la localisation de leurs emplacements au profit de zones dites « intéressantes pour la biodiversité », ainsi qu’à améliorer leur répartition en augmentant le nombre d’emplacements, afin de limiter la pression exercée sur la ressource.

Dépenses éligibles

Les coûts éligibles sont les pertes de revenu générées par les engagements.

Critères de sélection

Deux critères régionaux permettent de sélectionner les dossiers reçus. Ainsi, les agriculteurs devront :

  • Etre une personne physique ou morale membre de l’Association de Développement de l’Apiculture Alsace
  • Fournir un schéma prévisionnel de la transhumance des colonies.
Critères d'éligibilité

Les engagements à respecter par le bénéficiaire sont les suivants :

  • Engager un nombre minimal de 72 colonies,
  • Respecter un nombre minimal de 24 colonies par emplacement,
  • Enregistrer la location des emplacements,
  • Avoir un emplacement supplémentaire par tranche de 24 colonies, soit respecter la répartition suivante : avoir 3 emplacements entre 72 et 95 colonies engagées- avoir 4 emplacements entre 96 et 119 colonies engagées – avoir 5 emplacements entre 120 et 143 colonies engagées- etc…
  • Situer 1 emplacement sur 4 engagés dans une zone intéressante au titre de la biodiversité,
  • Respecter une distance minimum de 2,5 km entre deux emplacements,
  • Respecter un temps minimum de présence des colonies de 3 semaines par emplacement.
Où ?

L’aide est accessible sur tout le territoire alsacien.

Quel financement ?

L’engagement est pluriannuel et a une durée de 5 ans.  Le montant unitaire s’élève à 21€/an/colonie

 

Informations particulières

La notice de la Mesure API 2015 est téléchargeable ici.

Contact
  • Région Alsace - Service Développement Rural03.88.15.38.80